Pourquoi ?

Depuis toujours, enfin depuis que nous sommes ensemble, c’est-à-dire 18 ans passés, nous avons toujours dit que nous finirions notre vie avec un sac à dos, aller voir ce qui se passe ailleurs. Tout ça lorsque les enfants seraient partis.

A fantasmer sur ceux qui partent, à rêver devant ceux qui ont osé, à ne pas vouloir faire comme nos parents, qui ne sont pas allés au bout et en parlent de temps en temps, du regret dans la voix parfois….

Mais, il faut l’avouer, sans la vie pour s’en mêler, il serait fort probable que nous soyions encore aujourd’hui, dans notre 150 m carrés, à travailler du matin au soir pour un salaire qui sert de plus en plus à régler les factures. Chaque année, il en reste de moins en moins pour les loisirs, et nous ne partons pas en vacances puisque nous avons l’océan chez nous….. 

Mais un soir de mars 2016, sur le canapé, devant une émission débile sûrement (et oui il faut bien se vider la tête après une journée de travail), Manu me dit : et si on partait ? Et si on vendait tout et qu’on parte en cc ?

Euhhhh t’es sûr là ? En cc ? et oui, moi c’était sac à dos à la base,et tous les deux, en amoureux! Pas avec la dernière, ni les animaux, vivre tous les cinq dans une maison miniature, non merci.

Mais comme d’habitude, à force de me montrer maints et maints sites de cc, photos à l’appui, à me parler de rencontrer ces gens qui vivre autrement, je n’ai pas mis longtemps à dire oui ! (même si la première visite de campings cars m’a laissé un gout étrange dans la gorge, c’est quand même vraiment petit pour 5).

Et puis on est comme ça aussi, on a souvent eu des idées bizarres aux yeux des autres, des réalisations spontanées en se faisant confiance tout simplement et ça a marché à chaque fois.

De toutes façons, à part le premier achat immobilier ou nous avons passé plus de dix ans, je n’ai jamais su tenir en place. Je dois être à une quinzaine de déménagements en 15 ans, de partout en France depuis mes 19 ans!

Je m’ennuie vite, j’ai vite fait le tour que ce soit professionnel ou personnel et Manu est exactement comme moi. c’est assez pesant à vivre dans la vie « normale » mais on sent que là, ça ne va plus être très gênant!

Et puis on a aussi vécu pas mal d’épreuves depuis quelques années, professionnelles, personnelles aussi, santé, enfants…on n’arrive plus à souffler, de plus en plus de mal à se retrouver. Et plus les épreuves arrivaient plus on re-prenait conscience de nos valeurs premières, de notre envie de profiter au jour le jour. De toutes façons, nous n’avons jamais été attachés au matériel, du moment que nous sommes ensemble, tout va bien.

Si on reste sur place, nous allons finir par s’étioler, s’user, se perdre.

 

Mais ce sont aussi ces épreuves qui ont permis  THE déclic, celui qui n’arrivait pas vraiment jusque là, alors on s’y penche sérieusement et on se casse.

 

2 réflexions sur « Pourquoi ? »

  1. SUPER …. profitez seulement…..Nous y pensons…a la retraite….et commençons a voir le bout du « tunnel »……la date fatidique approche….encore une petite année de travail…obligé….avons déjà le véhicule et voyagé pas mal…. décidé de vendre la maison…reste plus qu’a…ce serais un réel plaisir de vous rencontrer sur les routes de Navarre….

    Bonne chance et bonne route a vous…

    1. Merci ROB! Un an, ça va passer super vite et avec quelle motivation au bout….
      C’est une vraie aventure personnelle, clairement,et la vôtre a déjà commençé il y a longtemps à priori, ne reste plus qu’à finaliser;)
      Nous serons ravis de vous rencontrer, il n’ y a pas de raison, si vous nous suivez sur facebook, n’hésitez pas à nous contacter si vous nous voyez près de vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *